1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
  11. 11
  12. 12
  13. 14
 

Histoire du vin des dunes

La maturité parfaite du vin des dunes du Sud Ouest L'histoire landaise du vin des dunes

Le Docteur Guyot, biologiste
et agronome, écrivait en 1868 :


«...depuis cinq à six siècles, les intelligents et courageux habitants de Capbreton n'ont pas craint de planter de la vigne dans les sables mouvants des dunes...», et d'ajouter que le vin était «très remarquable par ses qualités de couleur, de corps, de spiritueux et de bouquet.» Très prisé, ce vin fut rapidement soumis à l'imposition (XVIèmesiècle).


Ce vin du sud ouest s'exportait par le Port de Bayonne dans toutes les capitales de la vieille Europe. On le trouvait à la carte des menus royaux aux côtés des mets les plus raffinés (on le servit en 1680 à la cour du Roi de France avec des oranges de Chine!).

Le vignoble, unique dans le sud ouest, était composé de petites parcelles formant des dunes. Des palissades de brandes et de genêts divisaient leur versant Est en «tournets» et servaient de remparts à la vigne, plantée à l'abri des vents dominants porteurs d'embruns destructeurs.

Les jeunes sarments n'étaient pas taillés car chaque année, on enfouissait les ceps avec du sable amendé de coquillages ; les grappes reposant ainsi sur le sable brûlant de l'été, acquéraient une maturité parfaite.

“ Côte sauvage et vin de caractère... ”